Côte d’Ivoire: qui est Amadou Gon Coulibaly ?

Fils de Gon Coulibaly, député sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny, Amadou Gon Coulibaly est issu d’une famille sénoufo très impliquée dans la politique du pays. Son arrière-grand-père, Péléfero Gbon Coulibaly, était en effet, le chef suprême des Sénoufos et un proche du premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny.

Il fait ses études à l’École des travaux publics de Yamoussoukro et obtient en 1982 son diplôme d’ingénieur. Amadou Gon commence sa carrière en tant qu’ingénieur de la Direction et contrôle des grands travaux (DCGTx) en 1983. Il y est recruté par Antoine Cesareo. Durant cette période, il rencontre Alassane Ouattara.

En 1990, alors que ce dernier devient Premier ministre de Côte d’Ivoire, il intègre son cabinet. Il tient depuis cette période une relation privilégiée avec l’actuel président ivoirien. Au sein du cabinet, il est conseiller technique du président et il est chargé des programmes d’ajustement sectoriel, des entreprises publiques et des projets d’investissements publics dont le gisement gazier de Foxtrot. À la fin du gouvernement de Ouattara en 1993, il revient à la DCGTx en tant que directeur adjoint.

Il est transplanté du cœur en 2012.

Le 10 janvier 2017, il est nommé Premier ministre par le président de la République, Alassane Ouattara.

Après avoir renoncé à briguer un troisième quinquennat, Alassane Ouattara le désigne, en mars 2020, candidat du RHDP à l’élection présidentielle de 2020.

En mai 2020, Coulibaly est évacué vers la France pour suivre des examens médicaux, en particulier une coronarographie et se faire poser un stent. Il est ensuite opéré une seconde fois en juin. Hamed Bakayoko assure l’intérim. Son absence est initialement estimée à plusieurs semaines mais se prolonge jusqu’à son retour dans le pays, le 2 juillet. Six jours plus tard, le 8 juillet, il meurt à la suite d’un malaise survenu pendant le Conseil des ministres.

Commentaires